Téléphone : 06 28 33 21 31 |

239 Rue St Martin 60600 Etouy

Réussir son référencement sur les moteurs de recherche facilement
04
juillet
2014

L’optimisation on-page autrement dit l’optimisation de la structure du site Internet est un élément déterminant dans la réussite de son référencement Google.

L’optimisation On-page autrement dit l’optimisation de la structure HTML du site Internet est un élément déterminant dans la réussite de son référencement naturel. Qu’il soit site corporate, vitrine, ou boutique en ligne, la structure du site web est le 1er levier pour réussir son référencement sur les moteurs de recherche. Le netlinking et la chasse au partenaire viennent ensuite, ne mettez pas la charrue avant les bœufs ! Le référencement Off page c’est la dernière étape.

Après avoir éliminé les facteurs bloquants (voir à ce sujet mes conseils sur la duplication de contenu, et ceux sur la désindexation de page) et appris à choisir ses mots clés avec le générateur de Google, il est temps de passer à l’optimisation de la structure du site Internet.

1re Étape : comment Google voit-il votre site ?

Pour réussir son référencement ne nous voilons pas la face, Google représente plus de 90 % de parts de marché de la recherche en France. Aussi pour comprendre comment le moteur voit votre site il suffit de rentrer votre (URL) dans Google. Puis de cliquer sur la petite flèche et de choisir « En cache ». Voir copie d’écran.

Ne nous voilons pas la face, Google représente plus de 90 % de parts de marché de la recherche en France. Aussi pour comprendre comment le moteur voit votre site il suffit de rentrer votre (URL) dans Google. Puis de cliquer sur la petite flèche et de choisir « En cache ». Voir copie d’écran.

Comment le moteur voit votre site  web

Comment le moteur voit votre site web

Ensuite il faut Ensuite il faut sélectionner « version en texte seul » : http://www.oise.cci.fr/

voir-cache-google

Vous voilà avec une vision tout autre de votre site. Il existe bien-sûr d’autres outils plus poussés comme lynx (http://lynx.isc.org/), mais pour comprendre l’intérêt de la chose cette méthode est bien suffisante.

2ème étape : Optimiser la balise <Title> de son site Internet

La balise <Title> sert à donner un titre à votre page. Elle a un double objectif pour réussir son référencement, convaincre l’internaute de cliquer dessus, et améliorer le référencement de votre page web. C’est donc un travail de réflexion qu’il faut faire avant de la choisir. Trop optimisée pour les moteurs, elle ne sera pas suffisamment sexy pour l’internaute. Trop sexy pour l’internaute elle n’aidera pas à votre référencement naturel.

Voici 3 exemples pour le mots clé « achat maison Beauvais »

le 1er résultat est optimisé pour les moteurs de recherche

le 1er résultat est optimisé pour les moteurs de recherche

 On le voit, le 1er résultat est optimisé pour les moteurs de recherche tout en répondant à l’attente du futur acheteur de maison sur Beauvais. Le second résultat « maison Beauvais – paruVendu » n’est ni optimisé pour Google, ni suffisamment sexy pour que l’internaute clique dessus. Le 3ème est quant à lui, pensé pour le moteur et l’internaute.

C’est donc dans cette zone qu’il faut mettre votre mot clé principal.

3ème étape : optimiser les balises de structure <H1>, <H2>, <H3>

Elles sont toujours utilisées dans l’optimisation de site On-page. Certes, leurs poids sont moindres qu’il y a quelques années, mais elles font toujours partie des critères de pertinence.

Ces balises <Hx> se trouvent dans le code source de vos pages. Ce sont des balises de structure comme vous le feriez avec un index de livre.

<H1>le titre : ma requête principale</H1>
<P>ici c’est une balise de paragraphe, aussi tout le texte de ma page se trouve encadré par ce type de balise.</P>
<H2>la balise structurante de niveau deux. Par exemple un intertitre</H2>
<p> rebelote mon texte et tous les blablablas de page page</p>
etc..

Le problème est que certains sites utilisent mal cette balise. Certains CMS comme WordPress ou le site des pages jaunes utilisent les balises <h2> ou <h3> dans le menu de navigation.
Voici un exemple d’un site construit avec les pages jaune ou les balises <Hx> sont mal exploitées

enovation-maconnerie-60

En couleur rouge la balise <H1> en vert les balise <h2>

Si nous partons du principe que les balises <Hx> servent aux référencements de votre site Internet sur les moteurs de recherche pourquoi mettre dans ces éléments de structure des mots clés inutiles comme ici sur l’image de gauche « Nos petits plus », «Liens utiles »en <H2> et « Delmote Laurent » « Ensemble réalisons vos projets » en <H1> ?

Sur quel mot clé l’entreprise Delmote souhaite se placer sur Google ? Pensez-vous qu’un internaute qui recherche une entreprise de maçonnerie tapera sur un moteur de recherche ? Ensemble réalisons vos projets de maçonnerie. Bien sûr que non ! Je conseille à Mr Delmote de remplacer cette phrase par : Entreprise de machinerie dans l’Oise.
Adresse du site :http://www.renovation-maconnerie-60.fr/

4ème étape : optimiser les corps du texte balise <strong>

La balise <strong> n’est ni plus ni moins que la balise « gras ». Beaucoup de sites utilisent le <strong> pour faire sortir des textes importants. Si d’un point de vue journalistique cela est correcte, d’un point de vue SEO  (Référenceur) pour réussir son référencement ce n’est pas ce qu’il faut faire.

Nous avons vu plus haut la façon de structurer un texte. Partant du principe que la requête principale (top mots clé) est placée dans la balise <h1> et que les requêtes secondaires sont placées dans les intertitres <H2>, nous pouvons encore jouer sur l’optimisation sans pour autant sur- optimiser la page en plaçant avec parcimonie certains mots clé entre les balises <strong>

5ème étape : les balises < Title > et <ALT>des images

Normalement utilisées pour les noms, voyons ce que représente l’image de ces balistes <ATL> qui peuvent également servir à optimiser vos images et votre texte pour réussir votre référencement.

La balise <alt> est prise en compte par Google, mais pas par Bing. Comme nous l’avons vu plus haut nous cherchons d’abord à séduire Google et ses 90 % de parts de marché.

Quant à la balise < Title> elle n’est prise en compte ni par Google, ni par le moteur de recherche de Microsoft Bing. Elle n’est donc pas un critère de pertinence dans une stratégie de référencement naturel.

Astuce pour renforcer encore plus le poids de la balise <ALT> faites en sorte que son contenu soit en rapport avec le reste du paragraphe qui entoure l’image.

6ème étape : L’URL du site

L’URL tout comme le nom de domaine est un critère pris en compte pour les moteurs. Toutefois, faites attention à la suroptimisation. À ce propos, je vous encourage à lire mes conseils expliquant comment choisir un nom de domaine. C’est à peu près la même chose.

En conclusion gare aux risques de sur-optimisation

En conclusion, évitez un tant soit peu de répéter trop souvent votre mot clé dans les balises « Title>, <H1, H2>, <Strong>, <Alt> et dans l’URL au risque de tomber dans la suroptimisation. Jouer avec des synonymes au maximum.

D’autres facteurs ont aussi une importance comme les liens internet aux sites ainsi que les liens externes au site. Quant aux balises META, elles n’ont aucune influence sur le référencement. C’est pourquoi je n’en parlerai pas ici. Toutefois, bien rédigées elles peuvent augmenter votre taux de clic. Mais c’est du Webmarketing.

Si vous sentez que votre site mérite plus de visiteurs, n’oubliez pas que je peux vous accompagner soit en formation, soit en consulting et m’occuper de votre référencement. Contactez-moi à ce sujet.

Dans la même thématique : Optimisation de page web

Baptiste REY
  • 2068 Views
  • Leave a Comment